Conseils Sport : 5 conseils pour des abdos en béton

conseils-sport-5-conseils-pour-des-abdos-en-bc3a9ton-8340439À côté des pectoraux, les abdominaux sont les muscles les plus impressionnants du corps humain, vu de face. Voilà pourquoi hommes et femmes entraînent durement ces muscles. Une sangle abdominale bien définie donne à ces messieurs une apparence sexy et à ces dames un ventre plat. Cet article propose cinq conseils pour se forger des abdos en béton.

Conseil numéro 1 : Privilégier les séries longues

Généralement, il est conseillé de travailler les abdominaux avec des séries de 10 à 15 répétitions pour donner du volume aux abdominaux. En revanche, pour améliorer la définition des abdominaux déjà présents, plus de séries à répétitions s’avèrent nécessaires. Pour obtenir de bons résultats, une amplitude comprise entre 30 et 45 degrés reste suffisante. Implicitement, il est recommandé de ne pas laisser le dos toucher le sol lors de la descente. La tension ressentie au niveau des muscles abdominaux doit être la même en phase positive et négative.

Conseil numéro 2 : S’entraîner régulièrement

Comme tous les autres muscles du corps, les abdominaux nécessitent un entrainement régulier pour grossir et devenir bien durs. Un entraînement intensif toutes les 48 heures ou toutes les 72 heures donnerait de meilleurs résultats qu’un entraînement journalier. En effet, les muscles ont besoin de repos pour récupérer, pour se reconstruire et pour favoriser leur hypertrophie. Toutefois, des séances trop espacées ne produiront pas de résultats significatifs et visibles.

Conseil numéro 3 : Avoir une diète adaptée

Évidemment, il ne suffit pas d’aligner les séries dans une salle de musculation pour voir ses abdominaux apparaître. Un régime adéquat a aussi toute son importance. La musculation, en général, exige de balancer intelligemment l’apport de protéines, de glucides et de lipides, pour donner de bons résultats. Cela reste valable même si les abdominaux sont les seuls muscles concernés. Les protéines permettent de bâtir le muscle. Les glucides sont la source d’énergie et les lipides participent à la création cellulaire et au transport des protéines. Toutefois, seules les bonnes graisses sont à considérer (le soja, les noix, certains poissons).

Conseil numéro 4 : Limiter le cardio training

La plupart des pratiquants de musculation intègre un ou plusieurs exercices de cardio training dans leur planning de musculation. Ces exercices favorisent la fonte graisseuse et renforce les muscles. Dans le cas des muscles abdominaux, la graisse laisse place aux muscles plus définis et plus durs. Toutefois, il ne faut pas abuser des exercices de cardio. En effet, un excès de cardio ou un programme cardio mal exécuté peuvent entraîner une diminution du capital musculaire. En d’autres termes, la préservation de la masse musculaire est un impératif pour s’octroyer des abdominaux denses et durs.

Conseil numéro 5 : Être motivé

L’apparition des abdominaux ne se fait pas du jour au lendemain. Une personne qui veut des abdos en béton doit s’entraîner régulièrement et  faire des sacrifices (sur la nutrition surtout). Les résultats se faisant attendre, il arrive que certains individus se découragent. Pour renforcer sa motivation, il est conseillé de se concentrer sur les progrès déjà réalisés. Généralement, un partenaire d’entraînement aide également à motiver. Enfin, la fixation d’objectifs réalistes peut aider à persévérer.

5 aliments detox à consommer régulièrement

5-aliments-detox-c3a0-consommer-rc3a9gulic3a8rement-3146585A l’heure actuelle, la désintoxication est devenue un phénomène mondial à cause de la propagation de l’alimentation moderne et trop industrialisée. Surpoids, troubles digestifs, insomnie, problèmes cutanés, infections urinaires, … les symptômes sont nombreux et peuvent s’avérer dangereux. Pour y remédier, une à trois cures de détox par an sont nécessaires, afin que l’organisme retrouve son équilibre. Voici une liste de 5 aliments detox que vous pouvez consommer régulièrement.

1. Les betteraves

Véritable allié minceur et detox, les betteraves contiennent un mélange unique de produits chimiques naturels (phytochimiques), et des minéraux qui contribuent à la suppression des déchets toxiques. Il s’agit de la Méthionine et de la Bétadine, qui combattent les toxines, tout en éliminant les acides gras. Ce sont de véritables purificateurs de sang qui stabilisent l’équilibre acido-basique (pH dans le sang). À part leur capacité de nettoyer le foie, ces éléments bénéfiques aident également à stimuler l’apport d’oxygène dans les cellules du corps. Ce qui traduit la betterave en une excellente cure santé.

2. Les tomates

Exceptionnellement riches en potassium, les tomates contiennent également du lycopène. Cet élément rouge vif est un véritable antioxydant efficace qui réduit le risque de la prostate, les problèmes d’estomac et certains cancers. En effet, l’acidité des tomates stimule la sécrétion des sucs digestifs. Ceci facilite l’élimination des déchets toxiques intérieurs et extérieurs. En jus, en purée ou en conserve, vous pouvez à tout moment profiter de leurs bienfaits pour rester au meilleur de votre forme.

3. Les artichauts

Pour une cure detox plus opérante, intégrez les artichauts dans vos alimentations quotidiennes. En fait, ils présentent une bonne dose de magnésium et de minéral, qui permet de stimuler le sommeil, l’humeur et les stress de la vie. De plus, leur teneur élevée en fibres engendre une sensation de plénitude. Ceci limite l’appétit et contribue à la conservation d’une bonne digestion. Entre autres, très riches en potassium, les artichauts ont également des propriétés diurétiques. À consommer crus ou cuits.

4. Les choux

Les choux font parties des légumes les plus utilisés en cure de detox. En effet, ils contiennent de nombreux composants antioxydants qui aident le foie dans la décomposition des excès de graisses. Les choux permettent également de purifier les intestins et apaiser l’estomac. Ses propriétés antibactériennes et antivirales assurent un nettoyage parfait de l’organisme. Il est à savoir que les choux montrent une activité de désintoxication très puissante, dont la neutralisation de certaines des toxines nocives pour l’organisme. Choux rouges, choux-fleurs, ou brocoli, la famille du chou est un aliment detox facilitant le drainage du foie et bénéficie d’une action préventive contre certains cancers.

5. Les fenouils

Hypocalorique et très riche en fibres, le fenouil est également une sorte de légume qui peut procurer une sensation de plénitude. Ainsi, il limite l’envie de manger des aliments très caloriques. À part son bulbe, ses feuilles et ses graines contiennent des éléments antioxydants, souvent utilisés dans les tisanes, afin de régulariser les troubles digestifs. Préparé dans une soupe, en papillote ou en tartelettes, le fenouil est une chasse aux toxines très efficace, très conseillée après les jours de fête.

Conseils santé : Comment se débarrasser de la cellulite ?

comment-se-dc3a9barrasser-de-la-cellulite-naturellement-2838017Parmi les problèmes esthétiques liés à l’accumulation de graisses, la cellulite occupe certainement la première place. Elle apparait lors d’une prise de masse trop importante et se localise sur les cuisses et les fesses, en général. Toutefois, des solutions existent pour s’en débarrasser.

A – Se débarrasser de la cellulite naturellement

Améliorer sa nutrition : Comme la cellulite a pour cause l’accumulation de gras sous la peau, le rôle de l’alimentation est indiscutable. La consommation d’aliments riches en fibres comme les fruits et légumes est incontournable. Ces aliments apportent à la fois des éléments essentiels à celui qui les consomme et diminuent la sensation de faim.

Faire des exercices physiques : Rien de tel que les exercices physiques ou la pratique d’un sport pour se débarrasser de la cellulite. Non seulement le sport aide à avoir une meilleure santé, mais il peut devenir un véritable instrument pour sculpter un corps agréable à regarder. En effet, le sport oblige l’organisme à puiser dans ses stocks de graisses lors d’un entraînement intensif.

S’hydrater correctement : L’eau n’est pas seulement indispensable à l’organisme pour assurer ses fonctions vitales. Elle aide à limiter l’accumulation des graisses. En effet, des études ont montré le rôle significatif d’une bonne hydratation dans la lutte contre le surpoids et l’obésité. En outre, boire de l’eau régulièrement permet d’éliminer plus efficacement les toxines favorisant l’apparition des cellulites.

Le massage : Le massage n’est pas seulement une technique associée au bien-être. Il peut devenir également l’llié d’une silhouette fine. Le passage amincissant, pratiqué pour éliminer la cellulite, se déroule différemment, selon le cas. La peau est préparée avec une crème et ensuite elle est massée. Selon le cas, le palper rouler ou le pétrissage de la peau est la technique de massage utilisée.

B – Se débarrasser de la cellulite avec les techniques d’aujourd’hui

La lipolyse laser : Cette technique consiste à introduire sous la peau de la personne une fibre qui va liquéfier le gras sous-cutané. La lipolyse laser a l’avantage d’être très précise et cette intervention ne dure que peu de temps.

La lipoaspiration : Ici, des incisions sont effectuées sur les zones qui contiennent un surplus de graisses. Les incisions consistent à mettre un dispositif qui aspirera les excès de graisses sous la peau. L’intervention peut durer une ou deux heures selon cas, en fonction de la quantité de graisses à enlever.

La mésothérapie esthétique : La mésothérapie est une intervention chirurgicale qui consiste à injecter certains médicaments dans une zone précise du corps. Pour se débarrasser de la cellulite, minéraux et caféine sont injectés pour détruire les amas de graisses.

Au final, se débarrasser de la cellulite est faisable en ayant recours, soit à une méthode naturelle soit en envisageant une solution chirurgicale. Toutefois, elles sont complémentaires. Généralement, après une intervention, le médecin conseille à la patiente de boire beaucoup d’eau et de faire attention à sa nutrition.

3 conseils pour garder une peau de bébé

3-conseils-pour-garder-une-peau-de-bebe-2Une belle peau reste indéniablement un atout de beauté. En prenant de l’âge, la peau perd son élasticité, les pores se dilatent et se dessèche facilement. Ceci impacte significativement l’apparence d’une personne. Pour y remédier, voici 3 conseils à mettre en pratique pour garder une peau de bébé.

Conseil n° 1 : Hydrater correctement sa peau

La peau de bébé se caractérise par sa douceur. Cette douceur se perd au fur et à mesure que la peau se dessèche. Dans cette optique, pour retrouver la souplesse et la délicatesse de la peau de bébé, il est plus que nécessaire d’hydrater correctement sa peau. Une bonne hydratation commence par le choix du bon produit. Selon le type de peau, une crème hydratante correspondante est proposée dans les boutiques. A titre d’exemple, une peau sèche exigera une crème plus riche en nutriments. En outre, il faut rappeler que l’application d’une crème ne se fait qu’après avoir correctement lavé la peau pour que celle-ci ne reste pas seulement en surface. De plus, une crème étalée sur une peau qui n’est pas encore nettoyée, risque de boucher les pores. Enfin, pour assurer une hydratation optimale de la peau, il est nécessaire de boire beaucoup d’eau.

Conseil n° 2 : Bien épiler sa peau

Une peau de bébé se distingue par sa très faible pilosité. Ainsi, avoir de nouveau une peau de bébé implique une épilation digne de ce nom. Toutefois, avant de s’épiler, il est préférable d’avoir la peau sèche, pour diminuer les douleurs post épilatoires. Le cas échéant, mettre du talc sur les zones qui transpirent peut être une bonne idée. En outre, effectuer un gommage sur la peau permettrait d’éliminer les résidus de peau morte, rendant l’épilation plus efficace. Par ailleurs, diverses techniques d’épilation sont possibles, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients. La crème dépilatoire et le rasoir sont des méthodes largement utilisées, mais la repousse du poil est très rapide. L’épilation définitive et celle au laser coûtent cher. L’épilation à la cire peut prendre beaucoup de temps. Quoi qu’il en soit, pour éviter les irritations après l’épilation, il faut rapidement passer sous l’eau les zones épilées, une crème hydratante est même conseillée. Enfin, les huiles de karité ou d’argan sont à privilégier pour leur propriété apaisante.

Conseil n° 3 : Purifier et nettoyer sa peau

Le dernier conseil pour retrouver une peau de bébé porte sur le nettoyage et la purification de la peau. Un des meilleurs moyens pour y parvenir est de passer quelques instants dans un Hammam. Il faut rappeler que le hammam est une pièce hautement chauffée (température de l’ordre de 50°C). Ainsi, en entrant dans la pièce, la personne va se mettre rapidement à transpirer et ce faisant, la peau évacue les toxines et commence à se purifier. Qui plus est, la peau se détend, ce qui facilite la chute des débris de peau morte. Il est d’ordinaire recommandé d’effectuer un gommage après une séance pour parfaire le nettoyage cutané. Évidemment, cela ne dispense des gestes quotidiens pour entretenir la propreté de la peau : utilisation de démaquillant, se laver le visage au réveil et avant de se coucher, et bien sûr, bien hydrater la peau pour faciliter l’élimination des déchets.

5 Conseils pour maigrir avant l’été

maigrir-9151230L’été est dans les parages et ainsi, il est temps de sortir les shorts, t-shirts et maillots de bain et les vêtements légers. Bronzage au bord de la plage, baignade, piscine, balade… seront au rendez-vous. Pour pouvoir porter leurs deux pièces et montrer leur belle silhouette pendant les beaux temps, beaucoup cherchent à perdre leurs kilos en plus avant les vacances d’été. Des bourrelets ou des graisses en trop ? Voici 5 conseils minceurs qui aideront à maigrir en quelques semaines !

Pour profiter pleinement du retour des beaux jours, affiner sa silhouette est la première préoccupation de toutes les filles, afin de pouvoir dévoiler leurs corps. Pour des vacances d’été sereines et sans complexe, honneur aux régimes minceurs et aux sports. Avec quelques astuces 100 % naturelles, toutes les femmes n’auraient plus aucun mal à éliminer les kilos en trop accumulés pendant ce long hiver. Pour retrouver la forme et profiter des beaux temps de l’été, voici 5 conseils utiles et très naturels permettant de gagner des résultats rapides.

Conseils N° 1 : Le sport au programme

Beaucoup ne peuvent pas se passer de leurs habitudes alimentaires quotidiennes. Pourtant, peu importe ce qu’on mange, l’important est de manger sain et équilibré. Toutefois, sachez que l’exercice physique est un excellent moyen d’accélérer la perte de poids. Il faut juste savoir augmenter progressivement l’intensité et la durée des mouvements. Si vous consacrez 20 minutes pour vous entraîner chaque jour, un supplément de 10 minutes par séance vous permettra d’atteindre l’objectif plus rapidement.

>>Essayer un nouveau régime pour perdre jusqu’à 16KG en 2 mois Essayer un nouveau régime pour perdre jusqu’à 16KG en 2 mois

90 % des régimes mènent à une prise de poids

rc3a9gimes-mc3a8nent-c3a0-une-prise-de-poids-2160028Perdre du poids demeure une préoccupation de nombreuses personnes actuellement. En ces temps où l’apparence est roi, une silhouette ronde ne fait pas toujours l’unanimité. Pour cette raison, chaque nouveau régime fait toujours rapidement beaucoup d’adeptes. Toutefois, le succès de celui-ci demeure mitigé. Des analyses montrent que 90 % des régimes mènent à une prise de poids.

Raison n° 1 : L’estomac

L’une des principales raisons de l’échec d’un régime reste d’origine mécanique. De manière simple, la sensation de satiété gastrique est déréglée, ce qui pousse l’individu à manger toujours plus. Une expérience sur des personnes obèses confirme cette théorie. En effet, un régime qui leur a fait perdre du poids n’a pas d’effet sur leur sensation de satiété. Une fois le régime terminé, l’individu obèse regrossira immanquablement. En outre, vu que leur estomac a acquis un certain volume, celui-ci garde sa taille, et nécessite encore davantage de nourriture pour garantir son remplissage, d’où un regain de poids conséquent. Enfin, l’hormone appelée leptine chez les personnes atteintes d’obésité rend les parois nerveuses de l’estomac moins actives quant au déclenchement de la sensation de satiété. La ghréline, « hormone de l’appétit » quant à elle, s’en trouve fortement augmentée.

Raison n° 2 : Le stress

Dans la pratique, la fin d’un régime conduit à reprendre la masse de graisse perdue. Cette masse rapidement accumulée est souvent supérieure aux kilos perdus. Les études expliquent la cause de cette reprise de poids par la dépense calorique faible de l’organisme durant la privation. L’organisme, étant habitué à dépenser peu de calories, continuera de la même manière. Par conséquent, toute calorie superflue sera immédiatement stockée en graisse. Par ailleurs, puisque les régimes impliquent toujours une privation (soit sur un type précis de nourriture soit sur la quantité), cela engendre un stress pour l’organisme. Ce dernier point peut également devenir une cause de la reprise du poids après l’arrêt du régime (obésité nerveuse).

Raison n° 3 : Un état psychologique délicat

Cet état psychologique particulier se définit comme un hyper contrôle alimentaire. Cet état mental consiste essentiellement à se priver strictement de tout aliment considéré comme « trop calorique ». Le problème demeure dans le fait qu’il est très difficile d’appliquer cette autodiscipline pour une personne non suivie par un diététicien. De plus, le moindre petit écart produit un sentiment de culpabilité très prononcé. Évidemment, se sentir coupable ne fera que renforcer la volonté de se contrôler plus efficacement, qui tôt ou tard flanchera à nouveau. Ainsi, il est normal que la fin d’un régime, vécue comme une véritable délivrance psychologique, incite la personne à considérer la nourriture comme une récompense. Ceci l’amènera à s’alimenter encore plus qu’il ne le faut. Par ailleurs, certains facteurs peuvent briser facilement l’hyper contrôle alimentaire, comme les fêtes, stress, ou émotions.
En résumé, une habitude gastrique de suralimentation, le stress ainsi qu’un état mental délicat, expliquent la reprise de poids après un régime. Il est ainsi conseillé d’associer un régime avec le sport, pour stabiliser la balance apport/dépense calorique. En outre, se faire accompagner par un nutritionniste aide largement à éviter la reprise de poids après la fin d’un régime.

5 conseils pour une alimentation équilibrée

Laissez tomber tous ces régimes soi-disant miracles qui sont rébarbatifs et frustrants. La plupart vous feront juste perdre le plaisir de manger tout en vous privant d’un moment de convivialité essentiel. Vous pouvez garder la ligne et une bonne santé simplement en ayant une alimentation équilibrée et en gardant ainsi le plaisir de manger et de manger de tout. Mais avant de parler d’alimentation équilibrée, il est important de savoir de quoi est composé un aliment et quel est le rôle de chacun de ses composants.

Chaque aliment est composé d’un ensemble de macronutriments, de micronutriments, de fibres et d’eau.

– Les macronutriments (protéines, lipides et glucides) nous procurent l’énergie  nécessaire au bon fonctionnement de notre corps.

– Les micronutriments (vitamines et minéraux) participent principalement à la croissance, au métabolisme des macronutriments ainsi qu’au fonctionnement du système nerveux et musculaire.

–  Les fibres favorisent le rassasiement, ralentissent l’absorption des glucides, régularisent le transit intestinal et diminuent le mauvais cholestérol.

– L’eau, qui constitue près de 60 % du corps humain, assure le transport des nutriments et l’évacuation des déchets. C’est aussi l’eau qui stabilise la température corporelle par le biais de la transpiration.

Il y a plus de 40 nutriments nécessaires à notre santé et aucun aliment ne les possède tous. On comprendra donc vite que seule une alimentation équilibrée pourra nous apporter tous les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de notre corps. Maintenant, comment faire ?

Voici nos 5 conseils pour avoir une alimentation équilibrée :

Conseils N°1- Mangez une portion de féculents ou de légumes secs par repas. Ils sont riches en glucides complexes de type amidon et apportent donc de l’énergie. De plus, ils contiennent aussi des protéines végétales et de la vitamine B participant, entre autres, au métabolisme, à la croissance et au fonctionnement du système nerveux.

Conseils N°2- Prenez des fruits et légumes crus (frais, surgelés ou en conserve) à chaque repas ainsi qu’un plat de légumes cuits chaque jour. Ils vous apporteront vitamines, minéraux et fibres.

Conseils N°3- Mangez de la viande, du poisson ou des œufs au moins une fois par jour – attention, maximum quatre œufs par semaine – et du poisson deux à trois fois par semaine. Ils constitueront un apport en protéines et en fer (qui participe à la constitution des globules rouges) facilement absorbé par le corps ce qui n’est pas le cas de tous les aliments riches en fer.

Conseils N°4- Consommez du lait ou/et des produits laitiers trois fois par jour. Ils contiennent des protéines animales nécessaires pour la croissance et le renouvellement des cellules, mais aussi de la vitamine A pour la vision, une belle peau et détoxifier l’organisme ainsi que du calcium pour les os et les dents.

Conseils N°5- N’hésitez pas à cuisiner avec du beurre, de l’huile ou de la margarine, sans en abuser bien entendu, et en variant selon les repas. Vous y trouverez des acides gras essentiels à la constitution des membranes cellulaires ainsi que de la vitamine A et E participant à la protection de l’organisme contre les substances nocives. Privilégiez les graisses végétales et les poissons gras qui contiennent des acides gras monoinsaturés et polyinsaturés aux viandes, beurre, lait non écrémé, fromages et œufs qui contiennent des acides gras saturés.

Nous n’avons pas parlé des quantités car elles dépendent de plusieurs facteurs comme la taille, le poids, l’activité physique et l’état physiologique et/ou pathologique.

Cependant, gardez à l’esprit que s’il n’y a pas de bon ou de mauvais aliment, l’équilibre alimentaire repose sur la variété, mais aussi sur la modération.

Il vous faudra aussi bien sûr respecter la règle des trois repas à heures régulières sans en sauter un, prendre le temps de manger calmement, ne pas grignoter entre les repas et boire au moins un litre et demi d’eau par jour.

Fort de ces conseils, il ne vous reste plus qu’à vous faire plaisir en concoctant tous les menus de votre choix tout au long de la semaine et en variant les plaisirs. Bien entendu, privilégiez les produits frais et de saison que vous cuisinerez vous-même au lieu d’acheter des plats industriels souvent chers, insipides car gorgés d’eau et de sel et à la composition douteuse. Si vous n’avez pas le temps de cuisiner durant la semaine, préparez de grosses quantités le week-end que vous répartirez en barquettes à surgeler ou en bocaux que vous pourrez réchauffer selon vos envies.

5 exercices quotidiens pour perdre du ventre

5-exercices-quotidiens-pour-perdre-du-ventre-5385931Pour la plupart des gens, un ventre rond est un obstacle dans la quête du physique ou de la silhouette parfaite. Pour cette raison, plus d’un recherche tous les moyens efficaces pour avoir ou pour retrouver un ventre plus tonique. Ci-après 5 exercices quotidiens pour perdre du ventre. Il va sans dire que les exercices concernent essentiellement les abdominaux.

Le Crunch ou le relevé de buste

Il s’agit d’un exercice classique pour tous ceux qui veulent avoir un ventre plat. Il est simple et permet de gagner rapidement en force. La personne devra se mettre sur le dos, pour commencer l’exercice, dont les pieds seront en contact avec le sol et les genoux fléchis. Les mains prennent place derrière la tête pour débuter l’exercice. Ensuite, en contractant les muscles abdominaux, il faut amener le buste au contact des cuisses si possible, en gardant les lombaires au sol. Enfin, redescendre lentement. Pour accentuer la difficulté de l’exercice, les courageux peuvent ajouter un poids et croiser leurs mains sur la poitrine.

Le crunch croisé

Cet exercice vise surtout l’amas de graisses situé sur les obliques. Tout comme le crunch classique, il s’agit ici de relever le buste. La personne se met à plat, sur son dos, avec les genoux fléchis et la plante des pieds collée au sol. Elle exécute l’exercice en remontant son buste et en essayant de toucher avec le coude le genou opposé. Ensuite, la personne revient à la position initiale et recommence avec l’autre coude.

L’exercice coude et genou sur la chaise

Cet exercice nécessite l’utilisation d’une chaise. La personne commence par s’asseoir. Avec ses bras fléchis perpendiculairement. Elle relève un genou pour le toucher avec le bras opposé. Puis, elle recommence avec l’autre genou. Durant la montée du genou, il est nécessaire de contracter fortement les abdominaux, pour plus d’efficacité.

Le relevé de jambe sur la chaise

Cet acte fait partie des exercices possibles d’exécuter avec une chaise. Il est très simple. Il suffit de prendre place sur une chaise. Les mains devront s’agripper à la chaise pour plus de stabilité. En contractant les abdominaux, lever les genoux et les rapprocher le plus possible de la poitrine. Une fois à ce stade, gardez les genoux, pendant quelques secondes, avant d’amorcer la descente. Le but étant de faire plusieurs répétitions pendant une minute. Il faut noter que cet exercice vise surtout à enlever les rondeurs situées sur le bas du ventre.

L’exercice de « la planche »

Cet exercice est fréquemment oublié par ceux et celles qui désirent un ventre plat. Pour ce faire, il faut se servir des avant-bras et des orteils comme point d’appui, une fois couché sur le ventre. Le principe de l’exercice est de surélever le ventre, afin qu’il ne touche plus le sol par la force des fessiers et des abdominaux. Une fois en position haute, il faut essayer de rester en place pendant quelques secondes, pour maximiser l’effort musculaire.
Bien que ces 5 exercices soient excellents pour perdre au niveau du ventre, des exercices de cardio comme la course ou le jogging, permettent d’optimiser le résultat.

Les bienfaits du bracelet d’équilibre sur votre Santé

bracelet-energie-positive-noir-9661548Sportif ou curieux, le sort des bracelets d’équilibre fait rage dans le monde entier. En effet, son concept de résonance, une fois en contact avec le corps, est considéré comme un vrai booster de performances et équilibres physiques. Il permet d’atténuer toutes sortes de maux. Comment ce petit accessoire simpliste peut-il affecter positivement la santé ?

Le bracelet d’équilibre

Plébiscité par beaucoup de sportifs dans le monde entier,  le Bracelet d’équilibre est un nouveau concept technologique en plein essor. Ce petit objet destiné à la performance physique est désormais disponible et cartonne partout dans le monde. Les sportifs sont les plus intéressés par son pouvoir régulateur d’équilibre et de performance. En effet, le bracelet d’équilibre est un bracelet en silicone (en caoutchouc ou en néoprène), incorporé d’un ou de deux hologrammes (en cuivre) chargés d’énergies positives et naturelles. La technologique de l’hologramme va alors incruster des fréquences électromagnétiques et les restituer de manière positive dans le corps humain, afin de l’aider à retrouver la stabilité. Il s’agit d’une médecine énergétique connue depuis l’antiquité avec les bracelets faits en cuivre, permettant d’atténuer les douleurs rhumatismales. Cette notion ancienne a été revisitée par des chercheurs pour être métamorphisée en une magnéto thérapie pour les sportifs. Porté sur les poignets, le bracelet d’équilibre est supposé améliorer la performance athlétique, en agissant sur les flux énergétiques du corps. Les tests et les démonstrations réalisés par les fabricants avec des cobayes ont montré leur preuve. D’après les témoignages, les différents types de bracelets d’équilibre permettent d’augmenter l’endurance, la force ou la souplesse. Très utilisés dans le sport de haut niveau, les bracelets d’équilibre aident efficacement les sportifs à optimiser leur capacité d’atteindre le summum de leur niveau.

Santé : les bienfaits de porter un bracelet d’équilibre

Le fait de porter un bracelet d’équilibre sur soi procure des effets positifs sur la santé. À part la maximisation de la performance physique, il est également un moyen de bien-être redoutable. Ce n’est pas étonnant qu’il soit convoité par les golfeurs, les surfeurs, les basketteurs ou les athlètes. En fait, ce n’est pas seulement un effet de mode comme beaucoup le croient. Avoir un bracelet d’équilibre sur les poignets augmente la concentration avant de passer une épreuve. En effet, il a le pouvoir de réduire les stress, l’anxiété et les douleurs. Par ailleurs, son effet peut varier d’une personne à une autre, comme chacun peut avoir une réceptivité différente. Utilisé dans les disciplines de sports intensifs, il diminue le temps de récupération après un gros effort. Maux de dos, rhumatismes, insomnies passagères, … le bracelet d’équilibre soulage beaucoup de douleurs et affectent positivement la santé de ce qui le porte. Tout s’explique par le fait que le contact magnétique apporté par l’hologramme dégage des ondes positives agissant directement sur le corps et l’esprit. En effet, ces composants magnétiques ont la vertu d’atténuer les douleurs musculaires ou articulaires. Les personnes ayant des troubles de la circulation sanguine ou des problèmes de tensions ont ressenti une amélioration de leur état de santé en portant en permanence un bracelet d’équilibre.

En savoir +